Des discussions enrichissantes entre ces jeunes et le programme genre

Ce vendredi 11 Mars 2016 a été une journée intéressante pour le Programme Genre de Pole Institue. Neuf étudiant(e)s de l’Université Catholique LA SAPIENCIA , dont sept jeunes filles, sont venus au sein de Pole Institute afin d’y trouver conseils et accompagnement pour la mise en œuvre de l’un de leurs projets. En effet, ayant constaté la faible présence féminine dans les instances de représentation estudiantines de leur université, et notamment dans le Conseil des étudiants, ils ont décidé d’y remédier à travers l’organisation de l’élection d’une ambassadrice le samedi 19 mars 2016. Chaque prétendante devra se présenter comme la défenseuse d’une valeur et l’élue devra travailler en collaboration avec le Conseil des étudiants dans le but d’accroitre leur représentativité. Les discussions ont ainsi tourné autour des buts de cette élection, des raisons de la faiblesse du leadership féminin (du peu de considération dont elles sont sujettes et de leur infériorisation par rapport aux hommes mais également de leur manque de confiance en elles qui les empêche de se présenter), puis plus généralement du rôle des femmes dans la société congolaise. Ces jeunes ont pensé, à raison, que Pole Institute pourrait les aider après avoir assistés à une semaine universitaire en 2014 où l’organisation avait débattu sur le rôle des mythes sur le processus de transformation sociale présenté par le Professeur Kä Mana, ainsi que le rôle et la considération de la femme avant et après la colonisation, par Solange Gasanganirwa. Cette rencontre fut fructueuse et nous espérons qu’elle n’est que la première d’une longue série. Goma, mars 2016.

Ajouter un commentaire

Abonnement aux Newsletters

Abonnez-vous avec votre adresse E-mail pour être averti des nouveaux articles publiés.

Go to top