Les guerres de l'Est de la RDC et leurs significations politiques pour la societé congolaise et la construction de l'Etat (Entebbe, 12-15 Décembre 2012)

Du 12 au 15 décembre 2012, à l'initiative de l'Institut interculturel dans la Région des Grands Lacs, POLE INSTITUTE avec l'appui de ses partenaires, se sont réunis à Entebbe (Ouganda) quarante-cinq acteurs de la Société civile de l'Est de la RDC suite de la persistance de l'état de guerre et d'autres types de violence et de ses conséquences dans cette partie du pays.

Les participants à ce colloque comprennent :

- Des notables du " Baraza la Wazee", cadre de concertation des communautés ethniques du Nord Kivu
- Des représentants des confessions religieuses
- Des animateurs des associations des femmes et des jeunes
- Des activistes de la promotion et de la défense des droits humains
- Des journalistes, des médecins, des avocats et autres membres des professions libérales
- Des cadres des institutions d'enseignement supérieur et universitaire

Toutes ces personnalités ont en commun de travailler au quotidien avec les populations des régions de l'Est les plus touchées par les conséquences des guerres cycliques et des violences devenues endémiques notamment dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu et dans le district de l'Ituri en province Orientale.

Pendant quatre jours, ils ont réfléchi et discuté autour de ces guerres de l'Est de la RDC et leurs significations politiques pour la Société congolaise et la construction de l'Etat. Les travaux ont été sanctionnés par la "Déclaration d'Entebbe" (lire/télécharger la déclaration en pdf en français).

Le 17 décembre 2012, une délégation de Pole Institute a tenu une conférence de presse à l'Imperial Royale Hotel de Kampala pour présenter les résultats du colloque d'Entebbe, avant de se rendre à Munyonyo Commonwealth Speke Hotel où se déroulent les pourparlers entre la délégation du Gouvernement congolais et celle de la rébellion du M23. Sur place, Pole Institute a remis en mains propres la déclaration d'Entebbe à M. François Rucogoza et à M. l'Abbé Apollinaire Malumalu, respectivement Président de la délégation du M23 et Coordinateur Technique de la délégation gouvernementale. Les deux parties ont salué l'initiative de la Société civile de l'Est et plus particulièrement Pole Institute pour cette contribution à la réflexion en vue de trouver des solutions idoines et durables aux conflits en RDC et ont promis de l'exploiter dans le cadre de leurs travaux. Le document a ensuite été transmis à M. Crispus Kiyonga, Ministre de la Défense ougandais et facilitateur des pourparlers pour le compte de la CIRGL.

Le document sera remis aux autorités congolaises et diffusé auprès des populations les prochains jours.

Par Onesphore Sematumba

Ajouter un commentaire

Abonnement aux Newsletters

Abonnez-vous avec votre adresse E-mail pour être averti des nouveaux articles publiés.

Go to top