SALONGO POUR LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT.

Le groupe de dialogue transfrontalier Goma-Gisenyi Rubavu a effectué ce samedi matin son « Salongo » à côté du Maire de Goma Dieudonné Malere Ma-Micho. Ils ont dénommé cette activité « Salongo pour  la paix et le développement ». Le Groupe de Dialogue pour la Paix est un regroupement des habitants de Gisenyi et Goma pour la cohabitation pacifique. C’est dans le cadre du programme régional pour la paix dans la région des Grands Lacs que cette structure existe ; un programme exécuté par sept organisations dont Pole Institute et le Centre d’Etudes juridiques appliquées (CEJA) au Nord-Kivu, l’Action pour la Paix et la Concorde (APC) et le Réseau d’Innovation Organisationnelle (RIO) au Sud-Kivu. Au Burundi, il s’agit du Centre d’Alerte et de Prévention des Conflits (CENAP), et au Rwanda le Never Again Rwanda (NAR). 
Quinze membres du Rwanda sont venus rencontrer ceux de Goma pour rendre propre la ville. Pour eux, le « Salongo » pour la paix est un message de paix.  Une activité similaire a déjà été réalisée au Rwanda à Rubavu. Les quinze membres de GDP Goma avaient traversé la frontière pour la propreté de la ville de Gisenyi. Le chercheur de Pole Institute Adili Amani Romuald a saisi cette opportunité pour dire aux deux peuples de ne pas céder à la manipulation et au stéréotype en vue de préserver la cohabitation pacifique.

Ajouter un commentaire

Abonnement aux Newsletters

Abonnez-vous avec votre adresse E-mail pour être averti des nouveaux articles publiés.

Go to top