UNE FEMME QUI RETROUVE SON ENFANT DISPARU IL Y A 4 ANS.

la petite fille entourée de tout ses nouveaux frères et soeurs, cette famille qui l'a accueillie et élèvée pendant 4ans.

Une mère habitant Kibirizi retrouve sa fille portée disparue depuis quatre ans dans la ville de Goma. Elle l’a retrouvé en pleine forme et déjà inscrite à l’école primaire par ses parents adoptifs. Madame SIFA qui l’avait recueillie est partagé entre la joie et la Tristesse. 
… 
La Petite Josée d’autrefois et ZAWADI d’aujourd’hui avait disparu en 2012 lors de l’attaque du M23 contre la ville de Goma. C’est le mari de Madame SIFA qui l’a trouvé aux environ de l’Institut de Goma et l’a recueilli dans sa maison tout en continuant de passer des communiqués dans différentes radios de Goma. A bout des moyens pour payer ces tranches auprès de radios, Madame SIFA a carrément intégrer la petite dans sa famille et comme elle ne savait pas bien s’exprimer, elle lui a donné un nouveau nom, Zawadi. Elle l’a même inscrite à l’école. Pensant à la douleur d’une mère comme elle, qui ne sait retrouver sa fille, Madame SIFA a lancé ce message sur pole FM : 
« Ça fait maintenant trois ans et demi que j’ai trouvé une fillette égarée qui à l’époque pouvait avoir deux ou trois ans et demi. Elle n’était pas capable de me dire le nom de ses parents parce qu’elle était trop petite. Pendant une année j’avais diffusé des communiqués à la radio mais je n’avais aucune suite. Aujourd’hui, je refais la même chose, peut être que ses parents sont en vie et peut être qu’ils peuvent penser que leur fille est morte alors qu’elle est vivante. Je l’ai trouvé juste avant la prise de Goma par la rébellion du M23, c’était le 25 Octobre 2012 » 
Elle recevra plusieurs parents dans son foyer qui, tous affirmaient avoir perdu leur enfant mais les descriptions qu’ils donnaient de leur enfant, de la période de leur disparition et même le sexe, ne correspondaient pas à l’enfant sous son toit, enfant qu’elle a appris à aimer et à chérir. 
« La première chose qui m’a rassuré est qu’en la voyant, j’ai vu qu’elle avait des traits de ressemblance avec l’enfant car nous ne parlions qu’au téléphone et nous nous sommes rencontré sur la rue où nous nous étions donné rendez-vous ».
 Madame SIFA a voulu se rassurer vraiment qu’elle était en face de la vraie mère de cette fille. 
« Je lui ai aussi demandé un signe particulier qui peut prouver que c’est son enfant et elle a dit que son enfant est née avec une marque sur la peau à son dos ». Elle conclu en ce moment là qu’elle était véritablement en face de la vraie mère de sa protégée.
La Mère biologique qui vivait à Kibirizi, était convaincue que son enfant était déjà morte. Elle sera interpellé par ses proches qui ont suivi le message de Madame SIFA et enregistré son numéro de téléphone. Sans trop y croire, SAYIDATI ZAWADI a quitté Kibirizi pour Goma. Près de quatre ans après avoir perdu son mari et sa fille, Maman SAYIDATI ZAWADI n’en revient pas. Elle dit avoir été insulté par sa belle famille mais elle est heureuse d’avoir reçu une réponse de Dieu.

Ajouter un commentaire

Abonnement aux Newsletters

Abonnez-vous avec votre adresse E-mail pour être averti des nouveaux articles publiés.

Go to top